24/02/2015

Le carnaval fêté par les « Passerelles »

MIREPEISSET PASSERELLES.JPG

                L’après-midi carnaval organisé par le Centre Socioculturel et familial « Les Passerelles » dans la salle des fêtes a obtenu un beau succès. Pendant les vacances scolaires, cette journée a fait le plein d’enfants venus du territoire.

              Il y en avait pour tous les goûts, les tous petits, les moyens, les ados et même un coin réservé pour les parents. Le pôle famille avait aménagé différents ateliers dans la salle. Nous retrouvions la fabrication de masques et déguisements, le coin maquillage, celui des dessins, un endroit était aménagé pour les pitchouns et un autre pour les grands avec des jeux en bois.

MIREPEISSET PASSERELLES4.JPG

             De succulentes crêtes confectionnées par des bénévoles de l’atelier cuisine, régalèrent tous les participants. C’est dans une ambiance joyeuse que chacun a laissé libre cours à son imagination.

MIREPEISSET PASSERELLES2.JPG



Le repas des aînées pour la Saint Valentin a fait le plein

 

               Le C.C.A.S et la municipalité organisaient samedi, le traditionnel repas de la St Valentin.

st.JPG

               Ce sont une centaine de convives de plus de 60 ans qui ont répondu à l'invitation. Dans la salle des fêtes, ils se sont installés autour des tables rondes joliment décorées pour la circonstance par les membres du C.C.A.S.

              Il revenait au maire, Fabienne Martinage, d'accueillir les invités. Dans son discours elle soulignait : « Chacun le sait la vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille. La vie est parfois parsemée de drames, d'accidents ou de maladies. Les difficultés financières, la solitude, la perte d'un proche ou l'éloignement des enfants peuvent aussi rendre la vie quotidienne difficile. La vie fort heureusement est aussi composée de moments de fêtes et de joies, qu'il s'agisse des moments en famille ou avec des amis. Ce sont tous ces instants de convivialité, de partage, de bien vivre ensemble qui rendent la vie agréable. Ce banquet des aînés que nous organisons aujourd'hui fait partie de ces moments riches, privilégiés et d'amitié qui rassemblent notre commune ».

               Pendant qu'un copieux apéritif était servi, une rose était offerte à toutes les dames en souvenir de cette belle journée et le duo Syracuse fit le tour des tables en interprétant de b elles mélodies. La partie gastronomique fut interprétée avec brio par Jérôme Rey Traiteur, le tout arrosé par les bons vins du terroir. Les convives ont alterné dégustation et danses et il fallait voir avec quel enthousiasme les danseurs envahissaient la piste de danse.

              Rien n'a manqué pour que la fête soit belle et que ce moment de convivialité et d'amitié soit pleinement savouré par tous les participants.

val.JPG

Les Mirepeissetoises s'imposent à Sigean

Noa et Lise.jpg

                 Très beau Lundi pour Noa Gardes et Lise Souchet qui avaient rendez-vous à Sigean pour la finale du tableau B du championnat de l’Aude de tennis des 13/14 ans filles.

                 Précision d’un point du règlement, en championnat jeune la rencontre commence par le double suivi des simples, c’est donc par le double que la rencontre débute. Un double à sens unique tant la motivation de Nolwenn Fraczek et Madeleine Duhamel du TC Sigean contraste avec le flegme des Mirepeissetoises.  Double perdu 6/1 6/1 en moins d’une heure par Noa et Lise, il faut maintenant gagner les deux simples pour l’emporter mais vu la motivation des filles, tout les doutes sont permis.

               Que ce passe t’il ? Dans chacun des simples, Noa s’accroche sur chaque balle et Lise frappe la balle avec intensité. Toutes les deux prennent une avance considérable et ne laisseront aucune chance à leurs adversaires désabusées.  Noa s’impose 6/3 6/0 et Lise 6/1 6/3, la Garenne gagne se tableau B.

               Bravo aux filles pour avoir su trouver l’envie après ce double difficile et terminer ce championnat de la plus belle des manières.

Deux Mirepeissetois dans la Drôme

GONZO.JPG

             Ce n'est pas courant, mais dimanche dernier deux Mirepeissetois se sont retrouvés sur la pelouse du stade Georges Pompidou à Valence.

         Nos compatriotes occupaient deux postes vraiment différents. Sylvain Gonzalez à la mêlée tenait la place de talonneur du ROC (entente La Voulte  Valence) et Boris Viven était chargé d'arbitrer la rencontre.

         Ce derby de la Drôme, en fédérale 1 opposait le R.OC à Romans. L'équipe de Sylvain a relevé le défi et remporté le match 26 à 16.

         Cela valait bien un petit coup de chapeau à nos Audois. Nous leur souhaitons bon vent pour la suite de la saison.

Utilisation de la salle des fêtes

ASSOS.JPG

            Dernièrement les responsables d'associations du village ont été conviés à la mairie en vue d'établir le calendrier annuel pour l'utilisation de la salle des fêtes.

           Tous les présidents et délégués ont répondu présents à l'invitation.

            Paulette Viven et Emmanuelle Bourdon adjointes au maire ont rappelé les désagréments causés par les travaux de mise aux normes et d'accessibilité de la salle.

           Après la mise en place du calendrier, les élues ont évoqué les problèmes de fonctionnement et parlé de la nouvelle convention d'utilisation en préparation. Cette réunion a permis à chacun de faire part des remarques et avoir des réponses à ses interrogations.

           Pour terminer tous les participants se sont retrouvés autour du verre de l'amitié.

Bonnes performances pour le tennis

Tao & Damien.jpg

           Les phases préliminaires se terminent pour ce début de championnat avec pas moins de vingt équipes du TC la Garenne engagées auxquelles viendront s’ajouter les équipes des coupes de printemps pour les jeunes et celles des coupes Courtés ou de l’amitié pour les adultes.

           Les week-end sont bien remplis et les résultats sont honorables pour les adultes notamment pour les dames de deuxième division et garçons de quatrième division qui obtiennent le maintient pour la saison prochaine.

            Chez les jeunes c’est neuf équipes réparties dans toutes les catégories allant de 8 à 15/16 ans qui ont brillamment représenté le club de la Garenne. Les filles 13/14 ans Noa et Lise sont en finale du tableau B le 08 février à Sigean mais c’est Tao Berdier et Damien Baudier qui ont failli créer l’exploit en 12 ans garçons dimanche au centre départementalisé de Trèbes. 

            Déjà très motivés depuis le début de ce championnat, c’est avec l’esprit conquérant que Tao et Damien se rendent à Trèbes. Tao attaque fort et s’impose facilement dans le premier set suivi difficilement par Damien au tie-break. Son adversaire est très accrocheur et emporte le second set.  Tao est troublé et cède aussi son second set au tie-break mais réagit rapidement et s’impose sans conteste 6/1 au troisième. Damien s’accroche mais commet quelques erreurs qui seront fatales pour son simple. C’est le double très bataillé qui détermine le vainqueur,  mais comme dans  les simples, après un début en fanfare, Tao et Damien loupe le coche par quelques approximations. 5/7 puis 7/5 dans le second set, c’est le super tie-break qui désigne l’équipe de la Redorte vainqueur.

          Félicitations à Tao et Damien pour leur parcours que seulement quelques points empêchent de continuer en ligue !

Accueil amical pour Manuel Garcia

FOULCHET.JPG

            Lundi soir, la municipalité avait organisé une sympathique réunion pour la venue de Manuel Garcia auteur d'un ouvrage sur l'affaire Foulcher.

            La maire, Fabienne Martinage a présenté le mirepeissetois venu parler de l'affaire qui l'a marqué au cours de sa carrière d'enquêteur à la B.R de Béziers.

             Manu a remercie les personnes venu l'entendre parler de son livre sur l'ennemi public numéro un. « Je dois vous faire un confidence, étant du village, j'ai volontairement reculé toutes les dédicaces que je dois faire à la médiathèque de Narbonne, Béziers, Pézénas etc. pour réserver la première séance aux habitants de Mirepeisset ». « L'affaire Albert Foulcher c'est une affaire qui date de 1993 par un premier meurtre à Pailhès dans l'Hérault. Ensuite, cela s'est répercuté sur Narbonne dans les années 2001, avec 4 morts de manière violente en moins d'une heure ». Manu s'est efforcé de cerner la personnalité de l'impulsif Albert Foulcher. Il nous rappelle que la partie strictement criminelle de cette histoire tumultueuse s'est étirée sur neuf longues années. La présentation de l'ouvrage a suscité beaucoup de questions de la part du public.

          Après les dédicaces, la soirée s'est terminée autour du verre de l'amitié.

FOUL.JPG